fbpx
Loading

Sachets plastiques: Sandra Idossou à la barre

Ines
371 Videos
18 Views

Scandale Plastique: Les “Sachets Plastiques”

– Sandra Idossou, bonjour !

– Bonjour Inès… Comment ça va ?

– Ça va très bien, merci… Avec vous, tout le Bénin a appris à s’écrier “Sachet Hééloué !!” On crie au scandale plastique. Quel regard portez-vous sur ce qu’il reste à faire en marge des quelques progrès notés avec des actions éco citoyennes comme la vôtre, d’ailleurs ?

– Alors, il faut être honnête et reconnaître qu’il y a eu des avancées aujourd’hui quand on parle de sachet, beaucoup de personnes savent que cet ami qui est à côté de nous fait partie de notre quotidien, en réalité, il est dangereux pour notre santé et pour notre environnement. Et donc là-dessus, on peut être unanime pour dire “C’est vrai”, “on sait”. Maintenant qu’une fois qu’on le sait, dans le concret, est-ce qu’on a changé d’habitudes ? On est encore très loin, parce que malheureusement, le tout ne suffit pas d’avoir une loi. Il faut absolument qu’elle soit mise en application. C’est là où nous péchons.

– Et je saute dessus. Vous parlez de la loi du 26 décembre 2017 qui se positionne sur cette question-là. En quoi est-ce que concrètement elle vous aura aidé un temps sois peu à mieux atteindre vos objectifs sur le terrain ?

– C’est toujours bien d’avoir une loi qui légifère un certain nombre de choses, de comportements dans une société. La loi, en elle-même et telle qu’elle était stipulée, parce qu’elle interdit l’utilisation, la commercialisation, la détention, la distribution du sachet non biodégradable. Le terme non biodégradable porte à confusion parce que nos sociétés n’ont pas la possibilité de faire entre un sachet biodégradable et un sachet non biodégradable. Donc, du jour au lendemain, on s’est retrouvé avec des sachets colorés et, pour les populations, on avait des sachets non biodégradables…

– La grande confusion est là…

– Exactement. Pour moi, le mieux aurait été de dire exactement “Interdiction de sachets plastiques au Bénin”. Mais ce qu’il faut aussi retenir est que, une fois que cette loi existe au niveau de la répression, parce qu’on est habitué à l’utiliser, on a des commerçants, des distributeurs, des importateurs de ces sachets. Il aurait fallu que la loi soit ferme, appliquée. Je ne sais d’ailleurs même pas si elle est appliquée parce que jusque-là, je n’ai jamais entendu une répression où quelqu’un est amandé parce qu’il a importé du sachet plastique. Donc, au niveau de la mise en application, il nous reste encore beaucoup à faire.

– Si je retiens une chose de votre requête principale c’est la répression.

Merci beaucoup, Sandra Idossou d’avoir accepté à être à la barre aujourd’hui avec toute votre expérience et votre contribution à la lutte contre l’utilisation des sachets plastiques au Bénin.

Merci encore.

Ceci pourrait aussi vous intéresser: Sachets : Risques de cancers chez les enfants

Bon à savoir: Les dangers des sachets plastiques

Planète Terre à Terre TV, l’environnement c’est vous !!!
Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top